PDF versionPDF version

Politique de la formation documentaire

  1. Objectifs des enseignements de méthodologie documentaire
  2. Progression des apprentissages
  3. Diversité des pédagogies
  4. Quelques chiffres sur l’activité de formation documentaire

Partie intégrante de la politique générale de formation des élèves ingénieurs de l’INSA de Lyon, l’apprentissage de la méthodologie de recherche d’information fait partie des matières enseignées dans les cursus, depuis le début des années 1980.

Ayant évolué avec les avancées des technologies de l’information et de la communication, cet enseignement est soutenu par les instances politiques et pédagogiques de l’INSA de Lyon et les objectifs pédagogiques sont partagés par tous : Comité de direction, conseil des études, départements d’enseignement, contrats quadriennaux 1999-2002, 2003-2006, 2007-2010, 2011-2014 et projet pédagogique de la Bibliothèque Marie Curie.

Cette activité est portée par le Service Commun de la Documentation, Doc’INSA. Des moyens sont alloués à cette politique, depuis plusieurs années : un demi poste de PAST en documentation depuis 1994, un emploi de PRCE en documentation, et un emploi d’ingénieur d’études pour assurer l’encadrement de cette activité.

1- Objectifs des enseignements de méthodologie documentaire

Il s’agit d’amener les étudiants à :

  • Apprendre à utiliser, de façon experte, l’information pour les projets pédagogiques et professionnels,
  • Acquérir une autonomie en recherche d’information : méthodologie générale, connaissance des sources d’information, validation de l’information, sens critique, exploitation de l’information.

2- Progression des apprentissages

Le projet pédagogique est conçu, dans son ensemble, pour inciter à la progression des apprentissages et à l’approfondissement dans chacun des cycles concernés. Même si tous les étudiants ne sont pas amenés à suivre l’intégralité de cette progression, l’objectif que l’INSA de Lyon se donne, est bien d’adapter la formation en méthodologie documentaire aux besoins informationnels du cycle considéré.

Premier Cycle : Documentation pour l’acquisition de méthodes de travail

En soutien aux objectifs pédagogiques du Premier Cycle, la documentation est intégrée dans le dispositif d’acquisition des connaissances scientifiques fondamentales et le développement des méthodes de travail.

Chaque étudiant de 1re année bénéficie d’un total de 5 heures de formation inclues dans le C2i (Certificat Informatique et Internet - Domaine 4) :

  • Découverte de l’environnement documentaire (Bibliothèque Marie Curie, bibliothèques universitaires) : collections disponibles, services proposés,
  • Appropriation des outils de recherche documentaire (catalogue collectif des bibliothèques de l’INSA de Lyon...) et des ressources adaptées au 1er cycle,
  • Recherche de manuels de cours, livres de référence (dictionnaires, encyclopédies), livres de culture scientifique, revues de vulgarisation, presse,
  • Initiation, dans le cadre de projets en communication, à la méthodologie de recherche,
  • Connaissance des outils de recherche sur le web visible et invisible (moteurs, annuaires) pour une exploitation scientifique du web.

Deuxième Cycle : Documentation pour les projets de l’ingénieur

En accompagnement des enseignements des départements de spécialités (apprentissage par projets, réalisations personnelles, travail en équipe, utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication, la documentation adapte ses formations pour une spécialisation progressive.

Dans le cadre de l’apprentissage par projet, en troisième année :

  • Initiation aux sources d’information pour l’ingénieur : livres spécialisés, revues professionnelles et techniques, presse économique, sites web spécialisés, normes, brevets, encyclopédies spécialisées,
  • Méthodologie de recherche d’information : explicitation du sujet de recherche et des besoins en information, identification des ressources et des outils de recherche adaptés, travail sur le vocabulaire et la syntaxe d’interrogation,
  • Validité, traitement et exploitation de l’information : fiabilité et pertinence, fiches de lecture, journal de bord, appels à citation, bibliographie, gestion des illustrations.

Dans le cadre des projets de fin d’études, en laboratoire de recherche ou en entreprise, en cinquième année :

  • Appropriation des sources d’information pour la Recherche : bases de données, revues académiques, congrès, thèses,
  • Sensibilisation à la veille technologique,
  • Rappel de la méthodologie de recherche d’information et de l’évaluation, du traitement et de l’exploitation de l’information.

Master et doctorat : Documentation pour la recherche

  • Approfondissement de la connaissance des sources d’information pour la Recherche : bases de données, revues académiques, congrès, thèses,
  • Sensibilisation à la veille scientifique,
  • Méthodologie de recherche d’information : explicitation du sujet de recherche et des besoins en information, identification des ressources et des outils de recherche adaptés, travail sur le vocabulaire et la syntaxe d’interrogation,
  • Validité, traitement et exploitation de l’information : fiabilité et pertinence, fiches de lecture, journal de bord, appels à citation, bibliographie, gestion des illustrations.

3- Diversité des pédagogies

Trois méthodes pédagogiques sont mises en œuvre en fonction du projet pédagogique des départements concernés :

Pédagogie « classique »

  • Cours, TD et/ou évaluation formative ou sommative, sans suivi de l’étudiant jusqu’à la mise en pratique dans les projets,
  • Sont concernés les étudiants de 1re année, 5e année, master et 3e cycle,
  • La formation est effectuée à la demande des départements.

Pédagogie « par projet »

  • Cours/TD, évaluation formative et sommative, suivi tutoré jusqu’à la soutenance du projet,
  • Etudiants de 2e, 3e, 4e, 5e année et mastère,
  • La formation s’inscrit dans les projets collectifs du PC et des départements de spécialités ; il y a une définition d’objectifs documentaires communs avec les équipes pédagogiques des départements.

Pédagogie « inverse » ou « à résolution de problème »

  • Cours/TD, évaluation formative et sommative, suivi tutoré jusqu’aux soutenances des projets ; programme de formation sur deux ans,
  • Etudiants de la filière FAS, sur deux ans,
  • La documentation s’inscrit comme une discipline à part entière (progression sur deux ans, évaluation, notation, tutorat, avis pour le passage en année supérieure).

Ces enseignements sont le fruit d’un accord avec les équipes pédagogiques des départements, et à ce titre ils répondent à leurs besoins. Cet accord peut, parfois, prendre la forme d’un partenariat très étroit allant jusqu’à participer à la définition de la politique pédagogique globale (filière FAS).

La pédagogie « inverse » est la plus coûteuse en temps (présentiel et préparation), suivie de la pédagogie « par projet ». La pédagogie « classique » est celle nécessitant le moins d’investissement. Le choix d’une pédagogie particulière sur des critères d’efficacité est difficilement mesurable. Il semble cependant que le travail de formation réalisé dans le cadre des pédagogies « inverse » et « par projet » donne de meilleurs résultats, l’étudiant étant acteur de sa formation et l’enseignement en recherche d’information n’étant pas « déconnecté » des enseignements disciplinaires.

4- Quelques chiffres sur l’activité de formation documentaire

  • Nombre d’étudiants formés par an : 2200
  • Nombre d’heures d’enseignement : près de 600 heures chaque année
  • Nombre d’enseignements distincts : 36
  • Nombres de projets d’étudiants suivis individuellement : plus de 350 par an