FDS - L’institut Vavilov : la plus ancienne collection vivante d’espèces végétales ANNULE

Le
Bibliothèque Marie Curie
à 12:30
En partenariat avec la bibliothèque

pommeLa pandémie de COVID-19 a bouleversé nos vies, nos économies et notre vision du monde. Son ampleur illustre la fragilité de nos organisations liées notamment à nos interdépendances mondiales. La course au rendement à court terme et l’absence d’intégration des coûts écologiques dans notre système de production nous ont amenés à perdre toute forme d’autonomie, y compris alimentaire. Heureusement, des hommes et des femmes s’activent pour tenter de préserver ce que d’autres détruisent. C’est un travail dans l’ombre qu’ils réalisent depuis très longtemps et parfois sans aucun soutien des états alors qu’ils détiennent et conservent probablement les antidotes des prochaines catastrophes planétaires. L’institut Vavilov est de ceux-là. Cette institution basée à Saint-Pétersbourg et dans une douzaine de localités en Russie entretient la plus ancienne collection vivante d’espèces végétales. Créée il y a plus de 100 ans par Nikolaï Vavilov, l’organisation entretient, c’est-à-dire sème, cultive, caractérise, distribue et classifie quelques 345 000 espèces végétales dont beaucoup sont uniques au monde. Récemment, des initiatives se développent pour étendre cette collection vivante dans un réseau participatif le plus large possible. C’est ce qui est fait par la ferme Melchior à Charly dans le sud lyonnais et dans différentes localités en France.